slide3_2
slide4_3
slide5_4

Actualités

La Ville se mobilise

Suite aux nouvelles mesures prises par le gouvernement pour ralentir la propagation du coronaviru...

Lire la suite

Insertion professionnelle

Chantier éducatif des Queues de Forêt...

Lire la suite

Centre aquatique

Fermeture exceptionnelle...

Lire la suite

Coronavirus

Nouvelles mesures...

Lire la suite

Insertion professionnelle

Chantier éducatif des Queues de Forêt...

Lire la suite

Centre aquatique

Fermeture exceptionnelle...

Lire la suite

Coronavirus

Nouvelles mesures...

Lire la suite

Agenda

Evénements suivants

Le kiosque

L'impression 3D au service des soignants
visière_covid19_saint_jean_de_la_ruelle-intro

Coronavirus : un Stéoruellan fabrique des visières en PVC pour pallier la pénurie de masques

On le sait aujourd’hui, les masques chirurgicaux et FFP2 doivent être réservés au personnel soignant, au contact direct avec les malades. Les stocks français, insuffisants, seront complétés par des productions locales et des importations pour répondre à une demande de 40 millions de masques par semaine. Depuis quelques jours, de nombreux groupes de "makers" amateurs (des utilisateurs d'imprimantes 3D) se manifestent  partout en France pour fabriquer des visières pour pallier la pénurie de masques face au covid-19. Sur la Métropole orléanaise, ils sont déjà une dizaine à en imprimer gratuitement.

Mathieu Saulenc, un Stéoruellan de 32 ans, employé chez EDF, fait partie de ceux là. Nous l'avons rencontré.

Tout a commencé par un groupe Facebook qui a été monté par Anthony Seddiki, un Essonnien, passionné de travaux sur imprimante 3D, qui s’est aperçu qu’en République Tchèque, une entreprise fabriquait des visières et les distribuaient dans le pays. L’idée lui est ainsi venue, de concevoir son premier prototype de visière imprimable en 3D pour le personnel soignant français. À travers cette démarche, il vise à réduire au maximum le temps d’impression de manière à pouvoir produire un maximum et fournir un maximum de personnes. Un premier groupe Facebook est créé, sa notoriété grandissante provoque la création de groupes régionaux.

Mathieu Saulenc  possède deux imprimantes 3D. Il a rejoint l’initiative après avoir visionné une vidéo diffusée par Anthony sur Youtube. Il rejoint alors le groupe Facebook associé. Un prototype était déjà en construction, à la 5e phase d’essai. Une heure et demie étaient nécessaires pour fabriquer une visière et il était possible d’en imprimer qu’une par une sur un plateau d’imprimante standard. Le système était un système à clip auquel il fallait ajouter des petites pièces pour faire tenir la feuille PVC au format A4. D’après les premiers retours des médecins, ces clips posaient soucis car le risque de perdre ou casser les éléments était trop important. 

C’est ainsi que le groupe newshield.org a vu le jour, à l’initiative de Mathieu et trois collaborateurs : Guillaume Raineri, Marc Demange et Julien Delnatte, makers amateurs, pour commencer à travailler sur l’amélioration du prototype proposé par Antony.

 

visières initiative solidaire saintjeandelaruelle matieusaulenc

© M.Saulenc - fabrication de visières

 

1 JOURNÉE, 20 VISIÈRES

Le temps de développement du prototype s’est fait en 4 jours, pour arriver à quelque chose de très fonctionnel. Les makers se sont fixés un cahier des charges. Après des ajustements, des phases de test, l’objectif était atteint. Les trois makers avaient entre leurs mains un produit qualitatif et rapide à imprimer afin d’équiper rapidement le personnel soignant.

« Nous, on voulait quelque chose qui soit léger, confortable, facile à utiliser, qu’on puisse nettoyer, réutilisable, durable ».

Actuellement, pour imprimer  1 visière, le temps est estimé à une heure. Les visières sont imprimées 5 par 5. En une journée, par imprimante,  les makers sont en capacité de fabriquer  20 visières.

« Sur la Métropole orléanaise, on doit être 5 ou 6 à imprimer. Des maris d’infirmière, de femmes qui travaillent en laboratoire, au CHR d’Orléans ; qui permettent d’approvisionner le personnel de santé par leur conjointe ».

Actuellement, Mathieu livre 3 fois par semaine le CHR d’Orléans, à raison de 50 visières par livraison.

 visières initiative solidaire saintjeandelaruelle Mathieusaulenc

© M.Saulenc  - personnel du CHR d'Orléans

 

DES VISIÈRES POUR LA POLICE MUNICIPALE DE SAINT JEAN DE LA RUELLE

Aujourd’hui, les visières sont essentiellement distribuées auprès du CHR d’Orléans qui en demande un maximum. Elles sont utilisées dans le service covid-19 et le service réanimation. Ces visières ont également été gracieusement offertes à la police municipale de Saint Jean de la Ruelle et d’Orléans. Christophe Chaillou, Conseiller départemental-Maire de Saint Jean de la Ruelle, félicite Mathieu pour cette initiative solidaire.

« C’est une initiative plutôt bien appréciée. C’est une protection supplémentaire pour le personnel de la défense et de la santé ».

 

VISIÈRE LIBRE DE DROITS

La démarche, elle, est complètement gratuite. Mathieu et ses collaborateurs fabriquent les visières grâce à leurs propres imprimantes et à leur matériel personnel. Ils font avec les moyens du bord pour récupérer des feuilles A4 en PVC et des élastiques.

« Notre visière est en open source, elle est libre de droits. N’importe qui en France peut télécharger notre modèle, l’imprimer et le diffuser. On ne demande aucune participation financière. Ce qui fait qu’on a des retours d’un peu partout dans le monde, ça fait chaud au cœur ».

Il suffit d’avoir une imprimante 3D, de télécharger le fichier, quelques élastiques, une feuille PVC A4 et il est possible de reproduire chez soi le modèle de visière.

Bien entendu, ces visières ne protègent pas complètement contre le coronavirus. Seuls les gestes barrières protègent à l’échelle individuelle et le confinement à l’échelle nationale. Il ne s’agit pas d'un dispositif médical mais ils permettent néanmoins de freiner la contamination.

 

Mathieu Saulenc remercie Anthony Seddiki pour son initiative qui se veut citoyenne et totalement basée sur du bénévolat. Il remercie également ses collaborateurs Guillaume Raineri, Marc Demange et Julien Delnatte avec lesquels il a développé ce modèle de visière. Il adresse une grosse pensée pour celles et ceux qui sont mobilisés jours et nuits pour nous soigner et laisse également un appel à tous les professionnels de santé qui peuvent les contacter via newshield.org en cas de besoin.

Newsletter

Restez informés

recevez nos actualités et événements

S'ABONNER

Restons connectés

L'actualité de votre ville en direct

recevez nos actualités et événements

fb

ville logo

Hôtel de ville

71, rue Charles-Beauhaire

BP74

45140 Saint-Jean-de-la-Ruelle CEDEX

Horaires d'accueil du public :

du lundi au vendredi de 8 h 45 à 12 h et de 13 h 45 à 17 h 30

le samedi de 9 h à 12 h 30